Essai Peugeot 2008 1.2 PureTech 82 Access

Auto Plus Magazine a mis en ligne la vidéo Essai Peugeot 2008 1.2 PureTech 82 Access.

Le 2008 est avec le Captur l’une des stars du monde des petits SUV. Lancé en 2013, il a eu droit à un léger restylage en 2016 avec au programme quelques petites retouches esthétiques dont une face avant plus agressive et des feux arrière à LED. L’offre mécanique a peu évolué et on retrouve en entrée de gamme le 3 cylindres essence atmosphérique de 82 ch. Il est ici associé à la finition de base Access, une combinaison qui donne le 2008 le moins cher de la gamme. Celui-ci a quand même droit aux feux avant diurnes à LED, mais doit de contenter de roues de 15 pouces et se passer d’antibrouillard.

A l’intérieur, on retrouve bien-sûr le petit volant et les compteurs à regarder par-dessus. La qualité des plastiques est moyenne mais c’est surtout l’équipement qui fait l’impasse sur pas mal d’équipement comme l’écran central tactile, la climatisation ou l’autoradio de série. On a quand même droit aux vitres et rétros électriques, ou au régulateur de vitesse. A l’arrière, l’habitabilité permet d’accueillir correctement deux adultes, qui ont droit à des vitres à manivelles. Le coffre est l’un des plus généreux de la catégorie avec plus de 400 dm3 mesurés par nos soins.

Avec 82 ch sous le capot, on peut craindre un manque de tonus. Ce n’est pas le cas en ville où le 3 cylindres donne l’impression d’avoir plus de couple qu’annoncé, grâce entre autres à des rapports assez courts. Sur route et autoroute évidemment, on n’affole pas le chrono mais l’engin tient les 130 km/h sans problème sur autoroute. Pour doubler sur départementale, n’hésitez pas à rétrograder : la commande de boîte ne pose pas de problème. Côté comportement, ce 2008 est l’un des plus agréable du genre avec à la fois une sensation de vivacité et un confort appréciable, surtout avec les roues de 15 pouces.

Dans cette version d’accès où le budget est important, la consommation a le bon goût d’être l’une des plus raisonnables du genre, meilleure que celle du Captur TCe 90 et seulement battue par le C4 Cactus équipé du même moteur. Le prix de vente est fixé quant à lui à 16000 € pour cette version à laquelle vous ne pouvez pratiquement pas ajouter d’option sauf la climatisation manuelle pour 1000 € ou l’autoradio avec Bluetooth pour 500 €, sans parler de la peinture métallisée. En face, le Captur TCe 90 d’entrée de gamme coûte 700 € de plus mais il a droit à l’autoradio et aux vitre arrière électrique de série.

Vous aimez cet article ?

1 point
J'aime J'aime pas

Total votes: 1

J'aime : 1

pourcentage de J'aime : 100.000000%

J'aime pas : 0

pourcentage de J'aime pas : 0.000000%

Vous êtes inspiré(e) ? Publiez un article !


Article écrit par petitbuzz

Photo du profil de petitbuzz

Administrateur du site. Passionné de nouvelles technologies et webmaster au service du buzz et des bonnes actus au fil du web, j'aime vous faire partager mes découvertes et mes coups de cœur ! J'adore le high-tech, les objets connectés, l'innovation, les jeux vidéo, la musique, la littérature, l'humour, le marketing .. et surtout le buzz ! ;)

9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel018_1024x768.gif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *